Réédition de “Apologie pour la Loi de Dieu : Introduction à l’étude des Dix Commandements”

Apologie pour la Loi de Dieu

Apologie pour la Loi de Dieu

31,90 €HT

De quoi s’agit-il dans ce livre ? Ce livre, Apologie pour la Loi de Dieu, a comme sous-titre : Introduction aux Dix Commandements, c’est-à-dire aux volumes que nous consacrons à l’étude détaillée des dix paroles du Décalogue. Il fut pourtant rédigé au cours des années 1980 et 1990 et publié en février 1996 aux Éditions L’Âge d’Homme à Lausanne. Il s’agit d’une série d’ouvrages en voie de publication dont celui consacré au huitième commandement est disponible.

Plus d'info →
Acheter chez Lulu
Préface

Une mortelle hérésie, qui a couru tout au long de l’histoire de l’Église et qui la ruine particulièrement aujourd’hui, est l’antinomisme (du grec anti = contre, nomos = loi) ; le mépris de la Loi de Dieu ; le rejet de la Loi de Dieu.

La Parole de Dieu, du début de la Genèse à la fin de l’Apocalypse, est inséparablement Parole-Loi et Parole-Évangile. La Loi comme l’Évangile nous révèlent ensemble la sainteté de Dieu et Sa miséricorde, la grâce de Dieu et Sa justice.

Comme les Pharisiens aiment à se prévaloir de la Loi (qu’ils déforment et à laquelle ils ajoutent ou substituent leurs traditions humaines) au détriment de l’Évangile qu’ils anéantissent, les Antinomistes, eux, mettent en avant l’Évangile (qu’ils amenuisent et « superficialisent » sous prétexte de l’exalter) au détriment de la Loi qu’ils effacent.

Les Apôtres déjà, comme ensuite les Pères et les Réformateurs, tous ont dû démasquer et combattre l’antinomisme qui n’a cessé d’infester l’Église.

Aujourd’hui, plus que jamais, trop de pasteurs et de théologiens de toutes « confessions » – loups cherchant à dévorer les fidèles – sont des antinomistes conformes aux airs du temps. Contre ces mauvais pasteurs et théologiens auxquels ont été confiés des chaires, au nom de l’Église, hélas ! se dresse vaillamment Jean-Marc Berthoud, théologien franc-tireur comme le Seigneur en appelle quand Il juge qu’il le faut.

Alors que la Loi de Dieu, révélée tant dans l’Ancien que dans le Nouveau Testament, et concernant la vie personnelle, conjugale, familiale, économique, sociale, scientifique, politique, etc. des hommes, est bafouée, ridiculisée, mise au rebut, même par ceux que Dieu appelle cependant à être « sel de la terre », « lumière du monde », « colonne et soutien de la Vérité », Jean-Marc Berthoud nous apporte, dans les pages qui suivent, les raisons chrétiennes, bibliques, de reprendre, d’enseigner pour la mettre en pratique, cette Loi que Dieu a donné pour que les hommes y marchent.

Certes nous ne sommes pas sauvés par la Loi, mais nous ne sommes pas non plus sauvés sans la Loi, hors la Loi. C’est la grâce souveraine de Dieu qui, seule, a le pouvoir de sauver, par le moyen de la foi. Mais la vraie foi, qui unit à Jésus-Christ Sauveur, n’existe qu’accompagnée par l’obéissance – par un vrai commencement d’obéissance – à la Loi de Dieu, cette Loi « sainte, juste et bonne » qui nous donne les directions et les directives pour tous les aspects de notre existence, cette Loi qui, avec son inséparable compagnon : l’Évangile, est aussi et toujours grâce.

Merci à Jean-Marc Berthoud de si bien nous le rappeler, avec vigueur et netteté.

Pierre Courthial

Doyen honoraire, de la Faculté libre de
Théologie réformée d’Aix-en-Provence

Table des Matières

      Avant-Propos  Jean-Marc Berthoud

      Préface  Pierre Courthial

   Première partie. Fondements

  1. Amour et obéissance à la Loi de Dieu sont-ils dissociables ?
  2. La Loi de Dieu est-elle contraire à notre liberté ?

III.  Mais qu’est-ce donc que la Loi de Dieu ?

  1. Le Psaume 119 : Hymne à la Loi de Dieu
  2. Les Dix Commandements peuvent-ils être séparés de l’œuvre de Salut,
    de la Grâce ?
  3. La Loi de Dieu est une figure de Jésus-Christ

VII. Y a-t-il une limite dans le temps et dans l’espace à l’application de
la Loi Dieu ?

VIII. La Loi de Dieu, Révélation de la Loi naturelle, Loi de la création

  1. La Loi de Dieu, fondement de l’Ordre Législatif
  2. Quelques applications pratiques actuelles de la Loi de Dieu
  3. La Loi de Dieu et la conscience de l’homme

XII. Les Dix Commandements sont l’expression de l’Alliance de Dieu

XIII. Les Dix Commandements sont-ils l’expression de l’Alliance de Grâce ou
de l’Alliance des Œuvres ?

XIV. Les Dix Commandements sont-ils confirmés ou abrogés par la
Nouvelle Alliance ?

  1. Légalisme et Spiritualisme : abus et oubli de la Loi de Dieu

XVI. La place des Œuvres dans la vie chrétienne pour une foi vivante et efficace

XVII. Du bon usage de la Loi de Dieu

XVIII. Aphorismes chrétiens sur la Loi, les Mœurs, la Morale et le Droit

Déclaration de l’Association vaudoise de Parents chrétiens, 1985 :

XIX. Questions pratiques se rapportant à l’éthique chrétienne adressées à
un groupe de pasteurs

   Deuxième partie. Combats

  1. L’opposition ancienne et moderne à la Loi de Dieu

A/ Il ne faut pas opposer la grâce de Dieu à sa Loi

B/ La Loi, ombre des choses à venir

C/ La liberté de l’Esprit ne doit pas être opposée à la Loi de Dieu

D/ L’Ancienne Alliance ne doit pas être opposée à la Nouvelle

E/ Le dualisme antinomien de Marcion

F/ Unité de la révélation de Dieu

G/ Agricola : faux apôtre de la Grâce sans la Loi

H/ L’antinomisme freudien et marxiste destructeur du psychisme et de
la vie sociale

I/ L’antinomisme moderne à caractère prétendument chrétien

J/ Saines réactions théologiques

XXI. Les fondements bibliques de la Morale et du Droit ébranlés

  1. Faiblesse de l’Église de Dieu

Préambule historique

  1. Comment en est-on arrivé là ?
  2. Erreurs philosophiques
  3. Erreurs morales

Conclusion

XXII. Jacques Ellul et l’impossible dialectique entre Marx et Calvin

  1. Initiation marxiste
  2. Marx et Calvin

III. Marx, Calvin… et Barth !

  1. Le défaut métaphysique dans l’armure d’Ellul

Conclusion

Annexes

                 (a) Le réalisme de Jacques Ellul

                 (b) La prétendue excellence de la pensée économique de Karl Marx

XXIII. Une imposture théologique : La morale selon Calvin d’Éric Fuchs

XXIV. Quelques remarques sur la bioéthique protestante émanant des
Églises officielles : Olivier Abel et Jean-Marie Thévoz

  1. Olivier Abel : Biologie et éthique
  2. Conséquences pratiques du pluralisme agnostique d’Olivier Abel

III. La position de Jean-Marie Thévoz : Un statut moral pour
l’embryon. Recherche protestante

XXV. Création, Biologie et Loi divine : Thèses sur les fondements du
bien biologique et politique

   Annexes

  1. J. Gresham Machen : la Majesté de la Loi de Dieu
  2. Philip Mauro : la Loi et l’Évangile

1) La Loi, une incomparable bénédiction pour Israël

2) Ce que dit le Nouveau Testament par rapport à la Loi de Dieu

  1. Robert L. Dabney : la Loi
  2. Bibliographie sur la Loi de Dieu

Ouvrages en français

Ouvrages en anglais

Ouvrages en d’autres langues

  1. Bibliographie

Ouvrages cités dans ce livre

   Index biblique

   Index nominatif