La Révolution et les révolutions

La Révolution et les révolutions

La Révolution et les révolutions

Ce volume intitulé – La Révolution et les révolutions – traite du cœur même de notre modernité : le déplacement de l’autorité de Dieu vers l’homme. Il est devenu urgent de bien comprendre ce phénomène omniprésent afin de lui résister sur tous les plans, intellectuels comme pratiques.

Commandez aujourd’hui!
A propos du livre
Ce volume intitulé – La Révolution et les révolutions – traite du cœur même de notre modernité : le déplacement de l’autorité de Dieu vers l’homme. Il est devenu urgent de bien comprendre ce phénomène omniprésent afin de lui résister sur tous les plans, intellectuels comme pratiques. La première partie esquisse une comparaison entre les diverses révolutions modernes : jacobine et bolchevique, d’une part ; anglaise et américaine de l’autre. On y verra que la différence entre elles provient du fait que les Révolutions françaises et russes furent fondées sur le rejet absolu de l’autorité divine sur le cosmos, la société et la culture, tandis que les révolutions puritaines, de chaque côté de l’Atlantique furent, même dans leurs excès, marquées par le souci d’une justice fondée sur celle de Dieu, reconnue par les Anglo-saxons révoltés comme définie par le Décalogue. La deuxième partie montre que ce mouvement, devenu maintenant mondial, remonte à des révolutions intellectuelles allant bien au-delà de l’humanisme de la Renaissance. Car la fin du Moyen Âge fut marquée par une atomisation de la pensée qui porte le nom de « nominalisme ». Il s’agit d’une spéculation logique sans racine dans le réel et qui finit par abolir la perception d’un ordre stable dans l’œuvre créatrice de Dieu. C’est ainsi que les universaux, devenus caducs, furent remplacés par les mathématiques, engouement qui marqua la fin du Moyen Âge et la Renaissance. Ce courant aboutit au règne d’une philosophie subjective – René Descartes et Francis Bacon – et à la domination de toute la culture par un nouveau modèle scientifique, celui d’un cosmos d’où la finalité, la diversité et la hiérarchie du sens sont exclues à la faveur d’une pure uniformité quantitative. C’est bien dans cette exclusion de toute finalité ultime et de l’ordre créationnel lui-même – celui que nous révèle la Bible – que se trouve la signification profonde de cette révolution politique et culturelle radicale que cherche à cerner ce livre. Il en ressort que le modèle d’un cosmos réduit aux mathématiques, serait la source lointaine de l’emprise totalitaire qui s’est emparée du monde par la panique d’une pandémie mensongère. En comprenant mieux les ressorts idéologiques d’une tyrannie omniprésente, nous pourrons dissoudre les multiples miroirs d’une réalité virtuelle pour retrouver raison et bon sens à la lumière, naturelle et surnaturelle, si généreusement répandue par Dieu sur notre monde.
Détails
Auteur:
Séries: Éditions Messages
Genres: Histoire, Philosophie
Mots clés: Contemporain, Dix-huitième siècle
Editeur : Lulu.com
Date de publication : 28 avril 2021
Format : 15,24 x 22,86
Longueur : 238 pages
ISBN: 9781667129457
Prix catalogue: 24,14 €HT
Commander maintenant
Acheter chez Lulu
A propos de l'auteur
Jean-Marc Berthoud

Jean-Marc Berthoud, né en 1939 en Afrique du Sud, vit à Lausanne (Suisse). Auteur de nombreux articles et de plusieurs livres il est historien et défenseur de la foi chrétienne. Il a étudié l’histoire à Johannesburg, à la Sorbonne et à l’Université de Londres et fut libraire et directeur de collection à L’Âge d’Homme.